Samedi 12 mai 2012 — Dernier ajout dimanche 13 mai 2012

Exemple d’utilisation de Photoscan/QGIS pour la création d’un modèle géoréférencé 2.5D

Rapidement, voici un exemple très simple d’utilisation de Photoscan en archéologie préventive. La victime est un bout de fossé néolithique innocent (Merci à N. Fromont et D. Fillon de l’INRAP pour les données).

Il y a trop peu de photos (7) ce qui génère des trous dans le modèle. Mais bon, ici c’est à titre d’exemple, donc ce n’est pas bien grave.

Donc :

  • 1 - importer les photos dans Photoscan : nous avons utilisé les fichiers RAW (gain de 20% par rapport aux Jpg ici),
  • 2 - alignement des photos et création du modèle (deux clics de souris et 30 minutes pour un modèle qualité médium, ce qui est même trop précis ici),
  • 3 - Dans QGIS, import du fichier de points topo (x,y,z en format txt), import du DXF (dxf2shp),
  • 4 - géoréférencement : dans photoscan on pose des points de contrôle (4), correspondants aux coordonnées des points topos dans QGIS, « Update » et ça y est c’est géoréférencé… (mais non projeté en lambert, on reste ici en xy brut, mais la projection est possible)
  • 5 - export de l’orthophoto et du MNT (DEM) le tout en Geotiff,
  • 6 - export du modèle en dxf géoref (ou autre : OBJ, PLY, etc.),
  • 7 - dans QGIS import des geotiffs, calcul rapide de la pente du MNT (Extension / calcul de terrain basé sur les rasters).

En BREF :

  • une à deux heure de boulot tout compris, moins de 30 minutes pour l’utilisateur (donc à adapter aux besoins en fonction de la victime) : dépend de votre machine et de la résolution de modèle que vous voulez, ici un modèle medium est déjà presque trop précis,
  • orthophoto / MNT et modèle en dxf géoréférencé, ou autres formats (ply, obj, ply, etc.),
  • une fois le MNT dans un SIG vous pouvez faire facilement des calculs de profils, volumes, etc..
  • c’est la même méthode pour générer MNT et orthophoto à partir de photos de drone,
  • faisable également avec des outils libres mais c’est moins pratique / plus long. (démo à venir).

Exemple de modélisation dans Hypr3D (posé ici à titre d’illustration, Hypr3D est un service avec une résolution très faible, par contre c’est joli !)

Exemple de profil transversal dans GRASS